Vendargues 34740
07 61 51 45 31
latelier2sandrine@gmail.com

Le travail de la mosaïque Pik’assiette

L’histoire et le travail de la Pik’asiette

Le mot de Sandrine

« J’aime redonner vie aux vieilles assiettes prisonnières des placards et fabriquer des objets qui feront partie du quotidien. La mosaïque pik’assiette nécessite de la patience,de la délicatesse, l’amour des couleurs aussi. Il y a aussi le bruit quand on casse, la précision quand on coupe, la joie d’assembler et de coller. »

Découvrir
L’histoire de la Pik’assiette

D’où nous vient la mosaïque Pik’assiette ?

La maison Picassiette est un exemple d’architecture naïve constitué de mosaïques de faïence et de verre coulées dans le ciment. Elle est située à Chartres et dépend du musée des beaux-arts de la ville.
La maison a été construite par un seul homme Raymond Isidore (8 septembre 1900 – 7 septembre 1964), dit Picassiette, employé communal de la ville de Chartres pour laquelle il travaillait en tant que cantonnier, puis balayeur du cimetière.

Le travail de la Pik’assiette

Une source d’inspiration…

Une fois sa maison construite, il eut l’idée de réaliser des fresques recouvrant tout peu à peu. Sa vie a été totalement consacrée à la construction et à la décoration de sa maison et du jardin, notamment à l’aide de débris de céramiques et de porcelaines, entre autres des assiettes qu’il se procurait dans les décharges publiques, d’où son surnom « pique-assiette ».

Considéré comme un original, Raymond Isidore connaît une médiatisation tardive : dans les années 1950, la presse s’intéresse à lui.

Pratiquer la mosaïque Pik’assiette est d’abord un hommage à Raymond Isidore.Et comme lui je suis animée de cette sensibilité aux bouts de faïences cassés, aux bouts de verres qui ont bourlingués, cela additionné à ma passion et mon fort intérêt pour la vaisselle ancienne.

Vous souhaitez avoir plus d’informations ?

Contacter l’atelier 2 Sandrine

L’atelier 2 Sandrine
Les faïences et vaisselles

La picassiette avec toute sorte d’assiettes, teissiettes et/ou vaisselles anciennes en faïence, porcelaine… Des émaux de brières peuvent être intégrés, ainsi que d’autres pièces aux choix de l’artiste. Voici quelques unes des marques d’assiettes que nous utilisons à l’atelier et que vous pouvez retrouver dans la boutique de l’atelier 2 Sandrine : Villeroy et Boch, Digoin Sarreguemines, Gien, Lunéville, Limoges

L’atelier 2 sandrine
Exemple de réalisation en Mosaique pik’assiette